Wiithérapie ?

A la suite des différents reportages sur notre atelier Wii, nous avons reçu de nombreuses demandes de renseignements, de conseils pour mettre en place cet atelier dans d’autres lieux et d’autres structures. Notre souhait est de faciliter la multiplication de cette activité car nous sommes convaincus qu’elle est très profitable aux personnes âgées. Mais nos faibles moyens humains ne nous permettent pas d’assumer notre fonctionnement d’EHPAD et dialoguer avec les nombreuses personnes qui nous sollicitent. C’est pourquoi nous avons choisi de réaliser cette page qui répond à différentes questions reçues. Si vous souhaitez réagir, n’hésitez pas à envoyer vos mails à info@foyerduromarin.com .

Comment ce projet est né ?

Nous avons été précurseurs en créant un cybersalon de thé en 2004 pour permettre aux résidents d’apprendre l’informatique et internet avec de jeunes bénévoles. Bien que ramené à une forme de gadget inutile par certains, cette formule a été reproduite dans d’autres endroits et nous nous en réjouissons. C’est un peu le même cas avec la Wii aujourd’hui. C’est un jeune bénévole de l’équipe Internet qui nous a encouragé à faire l’acquisition de cette console dès sa sortie en juin 2007 et après étude des caractéristique de cet appareil innovant, nous avons acheté la Wii avec ses 4 jeux Wii sports en juillet 2007. Nous avons vite compris et constaté les avantages pour les utilisateurs âgés.

Quelle installation et quel matériel ?

Nous avons acheté la console 250 euros et nous l’avons couplée à un videoprojecteur que nous possédions déjà , ainsi qu’un écran de projection d’1m50x1m50 car la vue des résidents est souvent réduite. Nous avons ensuite fait progressivement l’acquisition de nouveaux jeux comme Wii play, Cerebral Academy, Cerebrum, Wii Fit, Cooking mama. Notre statut associatif nous permet de décider rapidement de ces acquisitions.

Vous pouvez trouver matériel et conseils avisés sur la Wii chez OR LOISIRS  http://www.orloisirs.fr , le site internet distributeur de produits d’animation en EHPAD.

Quels moyens humains et quelle organisation ?

Nous avons d’abord eu le soutien de jeunes bénévoles. Nous leur avons demandé de former nos animatrices qui ne connaissaient rien aux jeux video. Puis elles ont pris (surtout une animatrice) le relais pour l’organisation régulière de séances. Au début, c’était un à deux après midi par semaine. Puis, devant la difficulté avec certaines personnes ayant des troubles de la mémoire, nous avons opté pour des séances quotidiennes plus courtes, avant le repas de midi.

Le bilan

Après 18 mois de fonctionnement, nous constatons qu’un groupe d’une dizaine de résidents sont des utilisateurs réguliers de la Wii. A côté, il y a une quinzaine d’autres qui restent dans le rayon de l’action, encouragent, donnent des réponses ou applaudissent les joueurs. En quelque sorte, ils jouent « par procuration ». Nous constatons que certaines personnes, avec des pertes de mémoire importantes, ne se souviennent pas avoir déjà joué à la Wii alors qu’elles le font depuis plusieurs mois. Mais il est étonnant de voir que leur performance s’améliore de semaine en semaine, ce que l’on peut expliquer par un apprentissage de la mémoire procédurale. On note même un moment où le déclic s’opère au niveau de l’utilisation de la manette (au bowling par exemple) et cet apprentissage reste ensuite.

Quels développements possibles ?

Nous pensons que les jeux actuels, qui n’ont pas été conçus pour les personnes âgées, mériteraient d’avoir un réglage, un variateur de vitesse, qui permettrait l’apprentissage régulier des jeux.

Sur le plan de l’efficacité de ces jeux pour les personnes âgées, nous souhaitons:

- permettre la mise en commun des expériences, par l’intermédiaire de ce site par exemple

- favoriser la recherche scientifique pour « prouver » les effets bénéfiques de l’utilisation de ces jeux videos

Quels objectifs, quels bénéfices ?

Physique: la Wii est un outil de rééducation progressive associée à un côté ludique qui favorise l’utilisation régulière. La variété des jeux et l’utilisation de la Wii Fit, avec la personnalisation et l’enregistrement des résultats individuels, sont des atouts pour le plan physique.

Social: l’utilisation d’un grand écran permet à plusieurs personnes de suivre les actions. Les utilisateurs se passent la manette sans fil, ce qui est une forme de passage de relais, de lien réel.

Psychique: nous sommes témoins de discussions étonnantes entre les résidents jouant à la Wii et leurs petits enfants. Le regard surpris de ces derniers se transforme en fierté et cela augmente l’estime de soi des résidents. Certains retrouvent aussi les souvenirs et les plaisirs de leur jeunesse quand ils pratiquaient ces sports et jeux en réalité.

RESEAU WIITHERAPIE

Cette page ne demande qu’à être complétée, aussi n’hésitez pas à réagir et à nous transmettre vos remarques par mail à info@foyerduromarin.com . Nous voulons concentrer sur ce site toutes les informations, expériences, suggestions, remarques concernant la Wii et la santé des anciens. Merci d’avance de votre participation qui aura pour effet de faire avancer cette pratique pour le bien des plus âgés.

Michel Aimonetti