Notre service restauration lauréat d’un prix national dans la catégorie ”la santé dans l’assiette”

Le directeur de l’Ehpad Michel Aimonetti (à gauche) et le chef cuisinier René Galibert (au centre) reçoivent leur prix de la part d’Édouard Chaulet (à droite) , maire de Barjac (30) pionnier des cantines bio en France.  (Hôtel de ville de Paris le 10 novembre 2016).     Photo © Un plus bio

 

C’est un jury de spécialistes de la restauration collective qui a décerné plusieurs prix remis par des parrains aussi célèbres qu’impliqués tels que Julie Andrieu (les carnets de Julie sur France 3), Émilie Aubry, journaliste sur Arte (Thema) ou Thierry Marx chef cuisinier très médiatisé. Notre prix nous a été remis à l’Hôtel de ville de Paris le 10 novembre 2016 à l’initiative de l’association “Un plus bio” dans le cadre de sa première édition des “Victoires des cantines rebelles”. Cette association nationale vise à distinguer en France les acteurs qui portent un projet de restauration collective bio, locale, saine et juste sur leur territoire. À l’heure où les cantines scolaires et la restauration collective affichent un taux moyen de 3,2% de bio dans les assiettes, “Un plus bio” veut montrer que certains ont fait le choix de miser sur des solutions alternatives qui demain feront école sur de nouveaux territoires.

Julie Andrieu et Thierry Marx, 2 célèbres parrains des Victoires des cantines rebelles (image © France3 )

 

Nous sommes fiers de cette reconnaissance du travail de toute notre équipe de restauration managée par René Galibert, chef de cuisine, qui vient compléter l’Award du développement durable en établissement de santé et le prix de l’innovation FEHAP obtenus en 2012. Les fruits en légumes bio ont été introduits dans tous nos repas début 2010 car nous nous sommes demandé pourquoi le meilleur ne serait réservé seulement qu’aux enfants alors que l’offrir aux plus âgés, également vulnérables et toujours citoyens, est à notre portée ? Puis en 2014 nous avons obtenu le label d’Ecocert nouvellement créé pour la restauration collective bio, locale, saine et durable au 3ème et plus haut niveau possible (label “En cuisine” réévalué par des experts indépendants chaque année). Actuellement, nous préparons 2300 repas (petit déjeuner, déjeuner, dîner, sans compter les goûters, bio également) par semaine, 100% faits maison – de l’entrée au dessert – avec 62% de produits bio (20% bio en local), aucun produit issu de l’agroalimentaire transformé, pas de produits chimiques, pas de graisse de palme. Et nous poursuivons notre démarche d’amélioration continue en faisant tout pour augmenter le pourcentage de produits locaux et bio… L’équipe de cuisine travaille aussi sur les repas végétariens, les régimes sans gluten, les textures adaptées, le “manger-mains” pour les personnes avec déficiences cognitives et les compléments alimentaires faits maison. Ce défi est important pour nous car les implications sont majeures sur le plan de la santé, du plaisir, de la protection de l’environnement, de la création d’emplois locaux, etc…

Nous ne nous positionnons ni en modèle de perfection, ni en critique des acteurs conventionnels, mais nous voulons modestement participer à ce que Pierre Rhabi appelle le travail du colibri, c’est à dire faire notre part pour améliorer notre monde. Et nous voulons dire que c’est possible et à tous ceux qui veulent s’inspirer de notre fonctionnement , nous sommes prêts à les aider !

Lisez le compte rendu complet de « Un plus bio »