Le PASA, un nouvel espace adapté en EHPAD

OUVERTURE D’UN NOUVEL ESPACE SPECIALISE AU FOYER DU ROMARIN

Trois résidentes du PASA en atelier de cuisine thérapeutique

Trois résidentes du PASA en atelier de cuisine thérapeutique

Le 7 novembre 2011 a marqué le début du fonctionnement d’un nouvel espace, nommé « PASA ». Le terme P.A.S.A. signifie Pôle d’Activités et de Soins Adaptés. Il fait partie de la mesure n°16 du Plan Alzheimer 2008-2012 et notre projet a reçu l’accord de l’Agence Régionale de Santé.
Les pôles d’activités et de soins adaptés (PASA), proposent pendant la journée, aux résidents ayant des difficultés spécifiques (troubles modérés au niveau cognitif, de la mémoire, du comportement), des activités sociales et thérapeutiques au sein d’un espace de vie spécialement aménagé à cet effet dont les principales caractéristiques sont :
* l’accueil d’une population définie : personne déjà résidente de l’EHPAD, notamment atteinte de troubles de mémoire ou cognitif modérés ;
* la présence d’un personnel qualifié (ASG), formé, soutenu et ayant exprimé une volonté d’exercer auprès de ces résidents ;
* l’élaboration d’un projet adapté de soins et d’un projet de vie personnalisé ;
* la participation des familles et des proches ;
* la conception d’un environnement architectural adapté et identifié par rapport au reste de la structure.
Les nouveaux centres ‘’PASA’’ sont destinés à accueillir des résidents qui ne présentent pas de symptômes d’agressivité. Ces résidents sont ainsi accueillis au PASA pendant la journée (de 1 à plusieurs jours par semaine) pour profiter d’un programme d’activités thérapeutiques et sociales spécifiques et se déplacer en toute sécurité dans des espaces aménagés dans ce but. Après quelques jours de fonctionnement, il est évident (et même extrêmement flagrant) que ce programme et cet espace sont bénéfiques aux résidents accueillis au PASA qui sont plus libres et sereins dans leurs mouvements dans cet espace de vie qui est calme (12 à 14 personnes) et leur est exclusivement dédié.

Dans la continuité du PASA, nous souhaitons développer un projet spécifique pour les résidents de l’Ensoleillade, dont les pathologies neuro dégénératives sont plus avancées, voire sévères. Le nouveau statut d’Unité d’Hébergement Renforcé (UHR) serait totalement en adéquation avec les besoins de ces personnes, mais les limites financières du Ministère de la Santé pour la création de ces unités ne nous a pas encore permis d’obtenir l’accord et les moyens de suivre le nouveau cahier des charges pour cette population particulière. Cependant, nous allons rapidement nous inspirer des orientations de cette unité spécifique pour pouvoir faire des avancées significatives, à moyens constants, sur la qualité des actions d’accompagnement des résidents de ce secteur.

Mise à jour MAI 2012: après plus de 6 mois de fonctionnement, alors que nous avons adopté depuis janvier un rythme d’accueil de 7 jours sur 7 (avec allègement d’activités le week end mais accueil rassurant et adapté), notre constat initial sur l’impact très positif de l’espace est largement confirmé. De plus, cela provoque une stimulation des autres équipes pour une prise en charge encore plus adaptée et les propositions d’activités se multiplient: car il n’y a pas que le PASA qui doit pouvoir répondre aux besoins spécifiques des résidents ayant des troubles modérés ou aigües. C’est l’ensemble de l’établissement qui intègre une approche empathique et rassurante.