Excellent début pour la chorale du Foyer du Romarin

Maison de Retraite le Foyer du Romarin Standard, Clapiers

Avec le temps, la voix évolue et dans le grand âge, les cordes vocales se relâchant, le chant devient plus grave. Mais, comme pour les autres muscles, on peut faire travailler ses cordes pour mieux maîtriser le son que l’on souhaite faire sortir de ce magnifique instrument naturel. C’est à cet objectif bénéfique pour la santé globale des aînés que s’est attelé depuis mi-septembre Guy Fillet, bénévole passionné et patient. Et pas moins de seize résidents du Foyer du Romarin participent une fois par semaine à cet atelier chorale dans le grand salon. Les exercices préliminaires de (re)découverte de sa propre « voix de vieillesse » sont déterminants pour permettre d’ajuster l’harmonie du groupe. De l’avis unanime des participants et de l’entourage qui les écoute, les progrès faits en 3 semaines sont notables. Le plaisir grandit à chaque séance, même si les exercices effectués ne sont pas toujours faciles. La chorale est vraiment un exercice de santé globale car cela stimule la santé physique (travail sur la respiration, la mâchoire, …), la dimension relationnelle (harmonie du groupe) et favorise le bon moral (aspect psychologique). Les bienfaits de ces exercices de chants ont été maintes fois prouvés. L’objectif à court terme de notre chorale est de préparer des chants pour Noël et cela donne déjà des airs de fête dans la maison !

Répétition de la chorale le 4 octobre 2011

Guy FILLET, chef de choeur bénévole

En présentant ici cette activité, qui semble simple mais qui représente un réel défi, une grande aventure et qui devient exceptionnelle pour les nonagénaires qui composent cette chorale, c’est l’occasion de mettre le projecteur sur ces contributeurs fantastiques que sont les bénévoles dans notre maison de retraite. Nous avons aujourd’hui une équipe d’une quinzaine de personnes qui apportent leurs talents différents et leur passion personnelle de la relation humaine pour le grand bénéfice des résidents du Foyer du Romarin (et une très grande joie pour ces bénévoles, selon leur témoignage !). Ce sont des éléments primordiaux pour assurer une ouverture vers l’extérieur, pour interpeler les professionnels salariés et pour compléter l’équipe pluridisciplinaire autour de chaque résident. L’animateur de l’établissement, coordonnateur de la vie sociale, est à leur écoute, les encourage et les soutient. Des réunions régulières de dialogue et de projets ont lieu entre le groupe et les différentes équipes de l’établissement. Bientôt un espace particulier leur sera dédié sur ce site Internet. C’est un grand « coup de chapeau » que nous souhaitons donné à ces volontaires si précieux !