Germaine Bénézech: quatrième centenaire au Foyer du Romarin

C’est l’histoire d’une vie consacrée à aider les autres. Née en Suisse le 5 juillet 1911, Germaine Augsburger grandit au rythme des mutations de son père qui était pasteur. C’est ainsi qu’elle fait ses études d’infirmière à Marseille, épouse également un jeune pasteur, Paul Bénézech, et ils partent au Caméroun pour de nombreuses années car la guerre mondiale les bloque là bas. Trois enfants viennent agrandir la famille et c’est le retour en France en 1949. Encore des mutations à Paris, Lyon, Marseille, l’île de la Réunion, Anduze, Valence, Grenoble… C’est dans le Gard qu’ils prennent une retraite bien méritée et accueillent des personnes âgées dans leur maison. Puis son mari décède et elle décide de se rapprocher de sa famille à Clapiers. Anticipant alors sa dépendance, elle choisit en 1995 de résider au Foyer du Romarin où elle fait profiter la collectivité de ses talents en musique, au piano et en couture. Généreuse de cœur, elle offre son temps pour visiter les malades et offrir des animations. Ses enfants, petits enfants et arrière petits enfants l’entourent de leur affection. Elle est aujourd’hui diminuée et ne reconnait pas ceux qui lui rendent visite. Mais elle offre encore des sourires à ceux qui lui tiennent la main et garde toujours auprès d’elle sa Bible qui l’a accompagnée toute sa vie. Nous vous remercions Germaine pour tout ce que vous avez donné et apporté à votre entourage et à votre famille !

VOIR SA VIDEO EN CLIQUANT ICI.

Germaine rejoint le groupe des centenaires du Foyer du Romarin avec Mesdames Cadier Annette (104 ans le 25/7), Gomar Lucie (103 ans le 8/12), Mitsch Marie-Eugénie (102 ans le 5/10). C’est l’illustration parfaite de l’augmentation de l’espérance de vie, notamment chez les femmes. Nous nous souvenons qu’en janvier 2010 nous avions 6 centenaires vivants au Foyer du Romarin et que la doyenne de la région, Marie Combes, a vécu jusqu’à plus de 109 ans ici (décédée en 2005). Et nous vous assurons que leurs années de vieillesse ont été vécue en grande partie dans la douceur et la sérénité !