Réflexions sur un nouveau palmarès des maisons de retraite

Ce n’est ni le premier classement , ni le dernier, mais les méthodologies évoluent. Car le besoin de voir plus clair dans les services fournis par les EHPAD devient une nécessité d’intérêt collectif, notamment pour l’aide à la décision des personnes âgées et de leurs familles, tellement le secteur des maisons de retraite est complexe à comprendre. Le site du Guide de la Santé, associé à Doctissimo et au Figaro a établi un palmarès avec des critères qui lui sont propres. Les détails sont discutables mais le principe de lister les caractéristiques des établissements est bon, sans pour autant effectuer un classement que chaque lecteur pourrait faire eux-mêmes librement. Il est à souhaiter que des indicateurs indiscutables soient  bientôt imposés par les pouvoirs publics pour permettre une information pertinente, objective et la plus précise possible. Beaucoup d’autres pays le font.

Vous pouvez retrouver ce « Palmarès » en cliquant ICI. Dans ce palmarès, 44 des établissements du Languedoc Roussillon qui ont répondu au questionnaire ont une note de 6 sur 6, ce qui est le maximum. Puis le classement est effectué sur la proportion de chambres doubles et le ratio d’employés. Le prix du séjour est donné (sauf exceptions) mais il n’est pas un critère de classement, ce dont les usagers pourraient s’étonner dans la logique d’une aide au choix. Il est à noter que l’imprécision sur la question des « chambres doubles », sans distinguer les chambres de couples, a déclassé le Foyer du Romarin (depuis très longtemps nous n’avons que des chambres individuelles, mais nous disposons de 2 chambres d’une surface double pour 2 couples mariés) qui après correction de cette erreur se retrouverait à la 7ème place de la région: cela dit, ce classement n’ a pas de valeur importante pour nous. L’essentiel n’est pas de se comparer aux autres mais de progresser continuellement pour être meilleur aujourd’hui … qu’hier et moins bon que demain ! Et pour les résidents ou futurs résidents, l’important est d’avoir des informations complètes et utiles pour faire leur choix: c’est pourquoi nous préférons largement la deuxième partie du travail du Guide de la Santé qui consiste à présenter en détail chaque établissement. Pour notre part, à travers notre site Internet comme par le moyen de la documentation remise aux demandeurs, notre démarche milite abondamment dans ce sens.

Remarquons que tant que ces initiatives d’informations seront présentées sous la forme de classements, il est logique que certains établissements, qui ne sont pas dans le champ de la compétition, de la concurrence ou de l’argumentation commerciale (notamment les établissements publics et privés associatifs), refusent d’y répondre. Dans ce sens, la stigmatisation d’une liste noire d’établissements qui n’adhèrent pas à ce type de classement est très fortement regrettable.