Présentation de nos 6 centenaires

Portrait n°1 François FERNANDEZ

Faut-il encore présenter sur ce site notre doyen , lui qui a défrayé la chronique depuis 2002 ?

François FERNANDEZ est né en Algérie (Mostaganem) le 17 avril 1906. Il fut d’abord menuisier, puis est venu en Haute-Savoie faire des études de théologie avant de retourner en Afrique du Nord, faisant essentiellement de la représentation pour une grande marque française de linge de maison. En 1962, la famille « rapatriée » s’installe près de Castres dans le Tarn où il vivra jusqu’en 1997. François et son épouse Eugénie ont eu 5 enfants. Quatre sont décédés à différents âges de leur vie, Eugénie est également décédée en 1985 et François s’occupe seul de son dernier fils Jean Paul, handicapé depuis l’enfance à la suite d’une méningite. Sentant son âge avancer, c’est pour mieux aider Jean-Paul à s’intégrer qu’il décide de venir avec lui au Foyer du Romarin. Mais au lieu que ce soit François qui naturellement parte le premier, c’est Jean Paul qui est foudroyé d’une tumeur au cerveau en 2001. François mettra du temps à s’en remettre et sa foi est rudement mise à l’épreuve après le décès de tous ceux qui l’aiment. Toutefois, cet homme est un exemple extraordinaire de résilience ! Fort d’une invitation que lui avait adressé son fils, avant de décéder, à épouser une autre résidente, Madeleine, François la demande en mariage et la noce a lieu en février 2002 au Foyer du Romarin. Devant une presse internationale enthousiaste, ils deviennent ainsi les plus vieux jeunes mariés du monde et sont inscrit dans le Livre des Records. Madeleine s’éteindra en 2005 et leur couple aura inspiré au monde entier une réflexion remplie de dignité et de tendresse sur l’amour et la vieillesse.

François s’engage alors dans l’aventure de son récit de vie en écrivant  » Vivre plus de 100 ans et toujours grandir ! ». Il poursuit sa culture physique quotidiennne, sa méditation spirituelle et cultive un humour que l’âge et la souffrance n’atteignent pas.

Il est maintenant dans sa 104 ème année et il se dit rassasié de jours. Bien que sa santé physique décline un peu, il est d’une lucidité, d’une réflexion et d’une présence exceptionnelles.

Nous sommes très heureux de connaitre François Fernandez et de partager avec lui ses belles leçons de vie. Nous espérons pouvoir lui rendre ses jours heureux et respecter jusqu’au bout ses choix et ses envies.