La prise en compte de la grippe A au Foyer du Romarin

Entre trop et trop peu, nous essayons de trouver le juste équilibre pour le bien de nos résidents. Cela signifie de respecter scrupuleusement tous les préparatifs prescrits par les autorités de santé, d’établir un plan d’action précis et d’être vigilants sur les niveaux d’alertes, sans toutefois tomber dans la psychose.

Notre plan « GRIP’A » est fin prêt pour faire face à ce risque de pandémie mais nous aimerions tant que les prévisionnistes se soient trompés et que, comme pour le fameux bug de l’an 2000, rien de trop grave n’arrive !