1974 – 2004 Le Foyer du Romarin a 30 ans !

actualité du 25 Octobre 2004 à 09h44
Il y a 30 ans, 3 hommes, certainement un peu « fous » mais extraordinairement

visionnaires, ont eu le courage de se lancer dans une aventure fabuleuse. A l’époque

où la plupart des maisons de retraite étaient connues pour être des « asiles de vieux »,

ils ont voulu construire un projet innovant où chaque personne avait son logement, où

la prise en compte de la personne passait par tous les aspects de sa personnalité, où

elle restait active et autonome le plus longtemps possible. Le travail, la bonne humeur

et la bonne volonté ont marqué cette période des débuts héroïques du Foyer du

Romarin. Et le temps est passé très vite ! L’établissement a progressé au fur et à

mesure des changements de besoins des résidents et aujourd’hui notre association

offre une panoplie de services, depuis le logement indépendant (T2 et T3),

l’hébergement et l’accompagnement personnalisé des personnes âgées valides avec

les repas, l’animation et les soins courants, jusqu’à la prise en charge médicalisée

lorsque la dépendance est ensuite devenue plus lourde. Toujours prêts à nous remettre

en cause, nous évoluons pour permettre à tous nos résidents de mieux vivre cette

partie très importante de leur vie.
Nous évoquerons tout cela lors de ce trentième anniversaire (voir aussi la page

d’accueil) et nous vous invitons à partager tous ces temps forts, sur place ou par

l’intermédiaire de notre site web.
Voici le programme simplifié :
Samedi 6 novembre 2004 : 10h30 réouverture de la chapelle après rénovation .

En présence du pasteur J. Trujillo, président de l’Union Française des Eglises Adventistes.
15 h00 Inauguration de l’EPI, salle polyvalente « cyber salon de thé », avec le concert

de la Chorale Protestante de Montpellier
16h30 Inauguration du kiosque à musique avec le groupe International Spiritual

Gospel. D’autres animations, expositions et conférences seront annoncées

prochainement.

Cette magnifique chanson d’Yves Duteil illustre parfaitement l’état d’esprit dans

lequel nous sommes pour accompagner nos aînés.

Yves Duteil
TRENTE ANS


Qu’est-ce que c’est bien d’avoir trente ans
On se moque de l’air du temps
On est encore dans la jeunesse

À cheval sur les souvenirs
On a le temps de voir venir la vieillesse

On parle beaucoup des tourments
Des problèmes avec les enfants
Des querelles et des jours de peines

Mais quand parfois on est content
Qu’est-ce que c’est bien d’avoir trente ans
Quand on aime

On croit toujours que les tourments
Font cortège avec les printemps
Qui se posent sur nos épaules

Mais la légende a fait son temps
Moi je suis plus heureux qu’avant
Comme c’est drôle

Qu’est-ce que c’est bien d’avoir trente ans
Quand je repense à tout ce temps
Je me souviens de ma détresse

De mes premiers chagrins d’amour
Des années tendres au coeur si lourd de tristesse

J’aurais donné toute ma vie
Pour être plus vite aujourd’hui
Pour échapper à mon silence

J’ai gravi les marches du temps

Qu’est-ce que c’est bien d’avoir trente ans
Quand j’y pense

On croit toujours que tout s’éteint
Que le temps défait les chemins
Que les rues sont toujours les mêmes

Mais la légende a fait long feu
Moi mon chemin c’est un ciel bleu
Et je t’aime

Si je t’écris ces mots d’amour
C’est pour te dire que si un jour
Je t’ai fait pleurer ma tendresse

C’étaient les derniers soubresauts
De mes pleurs et de mes sanglots de jeunesse

Et puis pour dire à ton petit
Dont les yeux se sont assombris
Que j’ai pleuré pour des nuages

Que j’ai passé par son chemin
Avec ma tête entre mes mains à son âge

Je t’ai attendue bien longtemps
Mais pour t’aimer plus tendrement
Je n’ai plus rien qui me retienne

Je n’ai plus mal à mon passé
Le présent a tout effacé de mes peines

Mais j’ai toujours mon coeur d’enfant
Et pour s’aimer tout simplement
Qu’est-ce que c’est bien d’avoir trente ans